Search
  • Caroline Ramin

Le sommeil de l'enfant



Le nouveau né passe par plusieurs états de conscience au cours de la journée, avec une alternance d'éveil calme/éveil agité et de sommeil calme/ sommeil agité


L'éveil calme:

Bébé est tranquille, attentif, ses yeux sont grands ouverts et brillants.

Il est conscient de son environnement, bouge peu. Il est attentif à tout ce qui se passe autour de lui.

Cet état se limite à quelques minutes dans les premiers jours de la vie, puis la durée de cette phase va s'allonger petit à petit.


L'éveil agité .

Ce sont des moments beaucoup moins conscients.

La respiration est irrégulière, le rythme cardiaque rapide.

On peut avoir une impression que bébé est mal à l'aise.

Il bouge fébrilement bras et jambes, pleure violemment, est insensible à toute consolation.


Dans les premiers jours de la vie, ces états de veille agitée sont beaucoup plus fréquents et prolongés que les états d'éveil calme.


Le sommeil calme

Bébé est immobile; son tonus musculaire est important.Il a les bras ramenés sur le visage.

Son visage est pâle, peu expressif, sans mimique.Ses yeux sont fermés.

Le respiration est régulière, peu ample; le rythme cardiaque est calme et régulier?

Ce sommeil est très stable (20mn)


Le sommeil agité .

Il y a des mouvements fins au niveau des doigts et des orteils.

Le visage est plus coloré, très expressif, les yeux très mobiles

Les paupières peuvent s’entrouvrir.

Le tonus est extrêmement bas. La respiration est plus rapide, irrégulière.

Ce sommeil est beaucoup plus léger (de 10 à 45 mn). De nombreux parents confondent cet état avec un état de veille, et couper le sommeil de bébé en le prenant à ce moment alors qu'il dort!


Nouveau né et premiers mois

Il y a de nombreux éveils.

Un nouveau né devrait dormir beaucoup , environ 16 h sur 24 h.

Les éveils sont des états de veille agitée le plus souvent.

Il ne connaît pas le jour et la nuit durant les premières semaines, et prendra un rythme petit à petit.

il s’endort en sommeil agité (contrairement à l'adulte qui s'endort en sommeil lent).

Un cycle dure en moyenne 50 à 60 mn.

Le sommeil agité représente 50 à 60 % du sommeil total.


Plus tard...


Les cycles de sommeil

Sommeil lent:

- stade 1: c'est la phase d'endormissement : il y a peu de mouvements corporels

-Stade 2: Sommeil lent léger: il reste une petite activité mentale

-stades 3 et 4: sommeil profond à très profond: immobilité, visage inexpressif, yeux immobiles, respiration lente, tonus musculaire conservé


Sommeil paradoxal

C'est le sommeil du rêve.

Le visage est expressif, la respiration rapide, les mouvements des yeux rapides.

Le tonus musculaire est aboli, l'activité cérébrale intense.


Un cycle dure 1h30 à 2h, alternant le sommeil lent avec ses différentes phases et le sommeil paradoxal. On fait en moyenne 4 à 6 cycles par nuit.


Entre 6 mois et 4 ans

Progressivement, l'enfant dort moins: de 15h vers 6 mois à 13h vers 4 ans.

On a souvent des difficultés au coucher, que l'enfant tente de retarder le plus possible.

Il s'endort en sommeil lent, puis sommeil calme et profond.

Il peut parfois sauter les étapes de sommeil paradoxal.

C'est l'âge ou on retrouve des réveils de seconde partie de nuits, des cauchemars, des terreurs nocturnes...


De 4 à 12 ans

L'enfant dort de moins en moins. Il n'a plus besoin de la sieste vers 4 à 6 ans.

Son sommeil devient comparable à celui de l'adulte avec un sommeil lent profond en début de nuit.


Adolescent .

Le sommeil profond devient plus léger, il dort 8 à 9h par nuit.

On peut retrouver un retard de phase et parfois décalage: l'ado s'endort très tard!


Les troubles du sommeil

- difficultés pour trouver son sommeil

- les réveils nocturnes fréquents

- les pleurs du soir / peurs du soir

- les terreurs nocturnes

-les cauchemars


Causes

Ces troubles peuvent être dus à des éveils trop longs sans sieste, une hyperactivité, des erreurs diététiques, une apnée du sommeil, des régurgitations...

Mais aussi plus psychologiques: les "erreurs" de routine de coucher, le début de la marche, beaucoup d'agitation, la suppression prématurée de la sieste, le stress, la dépression...


Les bonnes habitudes

Coucher l'enfant dans son lit, le laisser s'endormir seul

Ne pas le laisser s'endormir au sein/ biberon , sucette (dépendance)

Eviter de l'endormir dans les bras (dépendance)

Eviter de l'endormir dans un autre lit

Eviter de l'endormir avec la télévision ou de la musique

Mettre en place une routine du coucher (histoires, câlins,...)


Et avoir beaucoup de patience!

gif

2 views